Chemins Arvernes

Récit de voyage dans le P. N. R. des Volcans d’Auvergne :

Lacs, volcans, l’eau et le feu… Termes puissants évocateurs qui convainquirent Jean-Marc de tenter l’aventure avec l’auteur au sein des monts Dore, sur le plateau du Cézallier, aux confins du Cantal, dans le pays de l’Artense et la chaîne des Puys.

Une énorme bouffée d’air pur…

Pour commander Chemins Arvernes

Les autres livres de José Casatéjada, auteur ligérien

3 commentaires sur “Chemins Arvernes

  1. Yves Montmartin – Babelio le 11 juillet 2020

    José Casatéjada nous invite à cheminer avec lui et son ami Jean-Marc à travers le P.N.R. des volcans d’Auvergne. Entre forêts, lacs dans les cratères des volcans endormis, rivières, tourbières, landes. Il conte leurs rencontres avec d’autres randonneurs, des hôtes, des gîtes, des bûcherons. La beauté de la nature sauvage, loin des hommes, où l’on croise un renard, admire le vol d’un milan royal ou surprend un chamois. Ils traversent des villages déserts aux maisons en pierres et toits de lauzes. Au fil de la marche des deux randonneurs voici les moulins à grains, les cascades bouillonnantes, le sentier qui serpente parmi les coulées de lave, à travers les champs tapissés de jonquilles où les vaches sonnailles au cou, regardent passer les promeneurs. Les eaux limpides d’un ruisseau qu’on traverse sur une passerelle. Les croix et les balises rouges et blanches qui indiquent la direction à suivre. Les roches façonnées par les éléments depuis des millénaires. Les sources dotées de vertus miraculeuses et le silence absolu. L’air vif pique le visage, le brouillard et la pluie tant redoutée. Il ne faut ni songer ni sombrer dans des rêveries car on a vite fait de trébucher et c’est la chute. José raconte les rites des marcheurs à la fin de l’étape, après la douche, le soin des pieds, faire la lessive et savourer enfin la traditionnelle bière. Les soirées conviviales entre amis éphémères autour de la table commune. Les photos pour garder les souvenirs des paysages, des émotions. Ce récit est aussi l’histoire d’une solide amitié avec Jean-Marc, rencontré sur le chemin de Compostelle : depuis ils marchent ensemble douze à quinze jours par an, l’amitié se cultive telle une plante rare. Un récit simple, mais rempli d’humanité à l’image de José, ce livre est avant tout la rencontre d’un homme avec qui on aurait envie de randonner. Partez sur les chemins arvernes pour découvrir ou redécouvrir la nature, la contempler, écouter et échanger avec autrui.

  2. Lucile Daucher – Babelio le 3 août 2020

    Auvergnate, je me suis délectée de ce récit de voyage qui m’a replongé dans ces lieux qui me sont chers et d’autres que j’aimerais dorénavant découvrir grâce à l’auteur. Évidemment, cette lecture je l’ai vécue de l’intérieur car je connais très bien certains des lieux.
    Les descriptions de José Casatéjada sont formidablement parvenues à m’immerger dans ces lieux. Un vrai hymne à la marche, à la contemplation : on suit avec plaisir l’auteur et son ami Jean-Marc à la rencontre de la biodiversité, de la faune sur les différents sentiers de la chaîne des Puys au gré des aléas climatiques. Le récit se présente comme un carnet de voyage au cœur des sentiers auvergnats avec des rencontres, des échanges et des points culturels enrichissants. On perçoit le fait que l’auteur s’est beaucoup documenté sur les lieux visités. Son écriture est simple et accessible pour tout lecteur ; son récit est empreint de sincérité et j’ai apprécié ce récit sans fioritures et passionné.
    Certes, j’aurais aimé que l’auteur partage les photos qui auraient pu illustrer certains cha-pitres néanmoins sans ça cette lecture donnera invariablement l’envie de se lancer sur ces chemins auvergnats. Un livre que je conseille aux adeptes de randonnées et de nature. Simplicité, sincérité, nature et efforts d’un randonneur expérimenté et passionné sont au rendez-vous. Une belle lecture que je recommande.

  3. Isabelle – Chronique du 22 août 2020

    Parue sur le blog « Les lectures de Larsinette » :
    Site internet : https://leslecturesdisabello.blogspot.com/2020/08/chemins-arvernes-de-jose-casatejada.html

    Passionné de randonnée, José Casatéjada fait connaissance de son ami Jean-Marc sur le chemin de Compostelle. Une amitié qui perdurera, les deux hommes se retrouvant chaque année sur les chemins balisés de grande randonnée, pour un périple d’une dizaine de jours.
    Dans « Chemins Arvernes », les deux complices partent à la rencontre de l’Auvergne et des cimes des volcans endormis. Dans une nature âpre à la biodiversité stupéfiante, les deux hommes vont affronter les caprices du temps, partir à l’assaut de chemins escarpés, des tour-bières et des bois touffus, découvrir des sommets impressionnants et s’émerveiller en décou-vrant des lacs aux eaux limpides ou en croisant la route d’un chamois.
    José Casatéjada nous décrit avec poésie et délicatesse la faune et la flore des contrées d’Au-vergne, les paysages grandioses, la beauté pittoresque des villages traversés.
    L’auteur nous raconte également de belles rencontres amicales dans les gîtes d’étapes, d’inou-bliables moments de convivialité autour d’une table et il nous fait saliver en nous parlant des spécialités culinaires auvergnates dégustées tout au long de leur circuit touristique.

    « Chemins Arvernes » est un récit de voyage coloré et authentique qui célèbre l’amitié, l’amour des grands espaces et la passion pour la randonnée. Au fil de cette lecture, on a l’impression de cheminer au côté des deux hommes, et de partager un peu de leurs pérégrinations sur le chemin des volcans d’Auvergne. Ce carnet de voyage est une épopée pédestre riche en émotions et parfois ardue, qui se savoure comme un grand bol d’air frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *